Pte
David Harold Binns Brown

Informations sur naissance

Date de naissance:
11/04/1895
Lieu de naissance:
Auckland, Auckland, New Zealand

Informations générales

Profession:
Carpenter
Religion:
Baptist

Informations service militaire

Pays:
New Zealand
Force armée:
New Zealand Expeditionary Force
Rang:
Private
Numéro de service:
23962
Incorporation date:
08/02/1916
Incorporation nom de lieu:
Trentham, Wellington, New Zealand
Unités:
 —  New Zealand Machine Gun Corps, 1st Coy.  (Dernière unité connue)

Informations sur décès

Date de décès:
04/10/1917
Lieu de décès:
's Gravenstafel, Passchendaele, Belgique
Cause du décès:
Killed in action (K.I.A.)
Âge:
22

Mémorial

Distinctions et médailles 2

British War Medal
Médaille
Victory Medal
Médaille

Points d'intérêt 3

#1 Lieu de naissance
#2 Lieu d'enrôlement
#3 "Lieu de décès"

Mon histoire

David Harold Binns Brown, ancien charpentier, est né à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il était le fils de Frederick William et Ellen McKelvie. Le 8 février 1916, il s'est engagé à Trentham, Upper Hutt, en Nouvelle-Zélande. Il a embarqué pour l'Europe à Wellington le 31 mai 1916, débarquant à Devonport le 26 juillet. David Brown servait en tant que simple soldat dans la 1ère compagnie néo-zélandaise de mitrailleurs, qui faisait partie de la 1ère brigade néo-zélandaise de la division néo-zélandaise.

Le 4 octobre 1917, la 1ère compagnie de mitrailleurs néo-zélandais a pris part à la bataille de Broodseinde. La division néo-zélandaise avait prévu d'attaquer avec la 1re brigade et la 4e brigade. Elles occupaient la ligne de front d'environ 1 800 mètres de long, de Vale House à Dochy Farm. La 2e brigade est placée en réserve. L'attaque avait deux objectifs. Le premier objectif ou "ligne rouge" se trouvait à environ 450 mètres de la ligne de saut, juste au-delà de s' Gravenstafel. La "ligne bleue", le second objectif, se trouvait à environ 450 mètres à l'est de la "ligne rouge". Toute la compagnie néo-zélandaise de mitrailleuses allait prendre part à cette bataille. Les 2e, 3e, et compagnies divisionnaires et une section des 1re et 4e compagnies effectueraient des travaux de barrage. Les autres sections des 1ère et 4ème compagnies de mitrailleuses néo-zélandaises seront attachées à la 1ère brigade et à la 4ème brigade qui attaquent respectivement.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, les munitions sont acheminées vers le front. Les canons de barrage sont divisés en trois groupes. Les groupes "A" et "B" devaient assurer un tir de couverture pendant l'attaque du premier objectif. Les canons du groupe "A" sont installés près de la cote 35, ceux du groupe "B" entre Fortuin et la Somme. Le groupe "C" devait soutenir l'attaque du deuxième objectif et fut initialement placé à l'avant, à partir de la ferme Fokker, le long de la Zonnebekestraat. Cette position s'est toutefois avérée inadaptée, et ils ont été déplacés à nouveau vers l'avant, plus près de la ligne de front tenue par l'infanterie.

À 6 heures du matin, le 4 octobre 1917, la 1re brigade et la 4e brigade attaquèrent. Les canons des groupes " A " et " B " tirent jusqu'à 8 h 10. Puis le groupe " C " ouvre le feu pendant la poussée vers l'objectif final. Leurs canons ont cessé de tirer à 9 h 10. Pendant que le groupe "C" tirait, les groupes "A" et "B" avançaient, à l'exception de 12 canons du groupe "A". Ces canons sont restés dans leur position initiale et sont devenus la réserve divisionnaire. Les canons de barrage ont été relevés le matin du 6.

Il est difficile de savoir ce qu'a fait la 1ère compagnie néo-zélandaise de mitrailleuses le 4 octobre, car son journal de guerre est très vague : " 4 octobre. Attaqué à 6 heures du matin avec succès ; pertes de 25 pour cent. Contre-attaques défaites". Le major J.H. Luxford, auteur de l'histoire officielle du corps de mitrailleurs néo-zélandais, écrit ce qui suit : "Il est regrettable qu'il soit impossible de donner des détails sur l'action des deux sections de la 1ère compagnie qui ont avancé avec la 1ère brigade, mais les archives sont trop maigres pour donner un indice suffisant permettant à l'auteur de faire ne serait-ce que des conjectures sur ce qui s'est passé." Ce que nous savons, c'est que la 1re brigade a commencé son attaque près de Wurst Farm, a traversé la Hanebeek et était retranchée près du deuxième objectif près de Waterloo à la fin du 4 octobre.

David Brown, âgé de 22 ans, a été tué au combat le 4 octobre 1917. On ne sait pas s'il a attaqué avec la 1ère Brigade ou s'il était affecté à la section chargée du service de barrage. Le soldat Brown n'a pas de tombe connue et son souvenir figure sur le panneau 9 de l'abside néo-zélandaise du Tyne Cot Memorial.

Fichiers 1

Sources 5

Baker, Chris. "New Zealand Division." The Long, Long Trail. Consulté le 10.6.2022.
http://www.longlongtrail.co.uk/army/order-of-battle-of-divisions/new-zealand-division/
Sources utilisées
Cénotaphe de Brown, David Harold Binns. Online Cenotaph, Auckland War Memorial Museum.
https://www.aucklandmuseum.com/war-memorial/online-cenotaph
Sources utilisées
Dossier personnel de Brown, David Harold Binns. Archives New Zealand, New Zealand Defence Force, Personnel Archives, Box 3, Record 0018783
https://www.archives.govt.nz/
Sources utilisées
Luxford, John H. With the Machinegunners in France and Palestine : The official history of the New Zealand Machine Corps in the Great World War 1914-1918. (Uckfield: The Naval & Military Press Ltd, 1923), 86-91.
Sources utilisées
McCarthy, Chris. Passchendaele : The Day-by-Day account (London: Unicorn Publishing Group, 2018), 112-114.
Sources utilisées

Complément d’informations 4