2nd Lt
Randal Alexander Casson

Informations sur naissance

Date de naissance:
11/10/1893
Lieu de naissance:
Chelsea, Surrey, Angleterre, Royaume-Uni

Informations générales

Dernière résidence connue:
Bron-y-garth, Porthmadog, Caernarfonshire, Pays de Galles, Royaume-Uni

Informations service militaire

Pays:
Angleterre, Royaume-Uni
Force armée:
British Expeditionary Force
Rang:
Second Lieutenant
Incorporation date:
01/02/1917
Unités:
 —  Royal Welsh Fusiliers, 2nd Bn.  (Dernière unité connue)

Informations sur décès

Date de décès:
26/09/1917
Lieu de décès:
Black Watch Corner, Zonnebeke, Belgique
Cause du décès:
Killed in action (K.I.A.)
Âge:
23

Cimetière

Poelcapelle British Cemetery
Parcelle: LV
Rangée: F
Tombe: 12

Distinctions et médailles 2

British War Medal
Médaille
Victory Medal
Médaille

Points d'intérêt 3

#1 Lieu de naissance
#2 Dernière résidence connue
#3 "Lieu de décès"

Mon histoire

Randal Alexander Casson, ancien élève, est né le 11 octobre 1893 à Chelsea, Middlesex, Angleterre. Il était le fils unique de Randal et Lucy Jane Casson. Randal a fait ses études à Winchester et au Christ Church College. Il faisait partie du contingent universitaire du Corps de formation des officiers et commença son service en septembre 1915. Randal servait comme sous-lieutenant dans le 2e Bataillon des Royal Welsh Fusiliers, faisant partie de la 19e Brigade de la 33e Division.

La 33e Division prit part à la bataille du bois du Polygone. Le 26 septembre 1917, elle attaqua avec la 5e division australienne sur sa gauche et la 39e division sur sa droite. L'objectif de la division était une ligne allant du sud de Joist Farm au château de Polderhoek, puis tournant au sud-ouest jusqu'au carrefour de la route de Menin et de Polygonestraat. La 33e Division avançait avec la 98e Brigade sur la gauche et la 100e Brigade sur la droite. La 19e Brigade est placée en réserve divisionnaire près de Bedford House.

La 98e Brigade a attaqué à 5h30 mais un barrage d'artillerie allemand a pu briser cette attaque. Finalement, elle ne put que rejoindre les troupes qui tenaient la ligne près de Black Watch Corner, bien loin de leur objectif. L'attaque ayant échoué, les troupes de la brigade en réserve ont été appelées au front.

À 8 h 15, le matin du 26 septembre 1917, le 2e Bataillon des Royal Welsh Fusiliers reçut l'ordre d'attaquer et de consolider la ligne allant de Cameron House à Reutelbeek. Vers 10 h, ils se déplacèrent de Sterling Castle à Black Watch Corner. Ils ont atteint cette position à 11 h 45, après avoir subi une quinzaine de pertes sous les tirs d'obus. Ils se sont regroupés le long de la Oude Kortrijkstraat, qui longe le côté sud du bois du Polygone. À midi, le bataillon attaqua en direction du sud, capturant une ligne allant en diagonale de la ferme Carlisle à un point situé entre Jerk House et Cameron House. Environ 120 hommes ont été blessés pendant l'attaque. Au crépuscule, le bataillon se replia pour rejoindre les Australiens sur la gauche. Cette ligne s'étendait sur environ 200 mètres au sud de la Oude Kortrijkstraat et parallèlement à celle-ci, traversant Jerk House.

Le 27 septembre 1917, le bataillon reçut l'ordre d'écraser la résistance à Cameron House et Jut Farm avec les Australiens et une compagnie du 5e Bataillon de fusiliers écossais. L'attaque fut un succès, ne subissant que de légères pertes et faisant 14 prisonniers à Jut Farm. Ce soir-là, le bataillon fut relevé par le 8e bataillon du Yorkshire Regiment. Cette relève s'est achevée à 22 h 15.

Randal Alexander Casson, âgé de 23 ans, fut tué au combat le 26 septembre 1917. Il fut tué lorsqu'un obus frappa le trou d'obus où lui, le major Poore et le sous-lieutenant Campbell-Colquhoun s'abritaient. Tous trois furent tués. Frank Richards, l'auteur de " Old Soldiers Never Die " (Les vieux soldats ne meurent jamais) donne plus de détails sur la mort du sous-lieutenant Casson : " Il y avait un point fort appelé Black Watch Corner, qui était une tranchée orientée vers le nord, le sud, l'est et l'ouest. À quelques mètres de la tranchée se trouvait une casemate qui était le QG du bataillon... L'ennemi a alors commencé à bombarder lourdement notre position, et le major Poore et M. Casson ont quitté la casemate pour se réfugier dans un grand trou d'obus au fond duquel était creusée une tranchée étroite et profonde. Ils étaient plus en sécurité là que dans la casemate, mais en moins de quinze minutes, un obus d'obusier s'y est logé, les tuant tous les deux. Pendant la journée, des obus tombèrent tout autour de la casemate, mais aucun ne l'atteignit directement". Le sous-lieutenant Casson a été initialement enterré près de Black Watch Corner au 28.J.9.d.00.10. Ses restes ont été retrouvés et identifiés en juin 1923. Ses restes ont été exhumés et enterrés au cimetière britannique de Poelcapelle, au carré LV, rangée F, tombe 12.

Sources 7

"2nd Lieutenant Randal Alexander Casson RA," Christ Church Fallen Alumni
https://www.chch.ox.ac.uk/fallen-alumni/2nd-lieutenant-randal-alexander-casson-ra
Sources utilisées
19 Brigade: Headquarters (The National Archives, Kew (TNA), British Army war diaries 1914-1922, WO 95/2421/2).
https://www.nationalarchives.gov.uk/
Sources utilisées
2 Battalion Royal Welsh Fusiliers (The National Archives, Kew (TNA), British Army war diaries 1914-1922, WO95/2423/1).
https://www.nationalarchives.gov.uk/
Sources utilisées
Frank Richards, Old Soldiers Never Die (Londen: Faber & Faber, 1933).
Sources utilisées
Gerald Festus Kelly, Second Lieutenant Randal Alexander Casson, 2nd Battalion Royal Welch Fusiliers (Royal Welch Fusiliers Regimental Museum, Caernarfon, 3933).
https://artuk.org/discover/artworks/second-lieutenant-randal-alexander-casson-2nd-battalion-royal-welch-fusiliers-18931917-181513
Sources utilisées
McCarthy Chris, Passchendaele: The Day-by-Day Account (Londen, Unicorn Publishing Group, 2018), 93.
Sources utilisées
Siegfried Sassoon, Memoirs of an Infantry Officer (Londen: Faber & Faber, 1930).
Sources utilisées

Complément d’informations 3